LA VACCINATION

 

92068638infirmieres 8 gif

MALADIE DE CARRÉ

Cette maladie est due à un virus. Elle touche tous les âges, ce qui justifie des injections de rappel tout au long de la vie du chien. Le vaccin protégeant contre la maladie de Carré est très efficace et figure dans le protocole classique dès le plus jeune âge. Selon qu'il s'agit d'un élevage ou d'un particulier, le praticien fixera un calendrier adapté.

On dit que les plus sensibles sont les jeunes et les vieux, mais attendrez-vous qu'une flambée épidémique apparaisse dans votre région pour vérifier que les chiens adultes sont statistiquement plus résistants ? J'espère bien que non !

 

HÉPATITE DE RUBARTH

Egalement due à un virus, cette maladie affecte gravement les chiens atteints. La vaccination est un bon moyen de protéger les chiens. Elle doit raisonnablement être mise en œuvre dès le plus jeune âge, simultanément avec celle dirigée contre la maladie de Carré.

 

LEPTOSPIROSES

Cette maladie souvent mortelle est due à des bactéries véhiculées par l'eau et l'urine de rongeurs. Elle affecte également l'homme. Sa prévention passe par la vaccination, généralement efficace. Dans certaines régions, la vaccination annuelle sera insuffisante et devra être effectuée tous les six mois.

 

PARVOVIROSE

Gastro-entérite hémorragique grave et séquelles diverses menacent les chiens contaminés par ce virus. Un conseil, faites-le vacciner dès le plus jeune âge et maintenez par des rappels annuels l'excellente protection apportée par le vaccin. Comme les précédents, ce dernier figure dans le protocole vaccinal classique mis en place sur tout le territoire national.

 

DOIT-ON VACCINER CONTRE LA RAGE ?

Oui, pour plusieurs raisons:

 

* la vaccination contre la rage est obligatoire pour les chiens appartenant aux races inscrites en première ou seconde catégorie;

* la carte de relance vaccinale que vous adresse traditionnellement votre vétérinaire lorsque arrive la date des rappels vaccinaux de votre compagnon, ne peut être expédiée que lorsque celui-ci est vacciné contre la rage [disposition édictée par l'Ordre des Vétérinaires];

* certaines destinations de voyage à l'étranger exigent que votre compagnon soit valablement vacciné contre la rage. Mais la vaccination ne sera prise en compte par le pays d'accueil qu'à la suite d'un protocole qui peut nécessiter entre un et six mois, voire davantage: ce délai peut être raccourci pour les animaux déjà vaccinés;

* pour se rendre en Grande-Bretagne (ou d'autres destinations), les propriétaires doivent se plier à un protocole drastique (prise de sang pour un titrage sérologique) dont ils perdraient l'avantage en cas d'interruption dans le calendrier vaccinal;

* pour se rendre hors de la Communauté européenne, la vaccination antirabique des carnivores domestiques est requise à l'aller comme au retour, ainsi qu'une prise de sang (titrage antirabique) pour revenir sur le territoire de la CE. Les délais sont réduits si les animaux sont déjà vaccinés.

* dans les départements français où des animaux enragés sont périodiquement identifiés, la vaccination contre la rage est obligatoire ainsi que l'immatriculation;

* cette liste n'est pas limitative.

 

LA PIROPLASMOSE

La piroplasmose est une maladie occasionnée par un protozoaire parasite du sang transmis de chien en chien par les tiques (Dermacentor, Rhipicephalus).

Les symptômes résultent de l'éclatement des globules sanguins et consistent principalement en une grande fatigue, des urines foncées et une augmentation de la température corporelle qui motivent de consulter un vétérinaire sans délai. Les symptômes précédents ne sont malheureusement ni constants ni caractéristiques.Une prise de sang peut se révéler nécessaire pour étayer le diagnostic, associée à la recherche des parasites sanguins au microscope. Ces protozoaires sont malheureusement extrêmement difficiles à visualiser.

Un vaccin est disponible contre les souches européennes de piroplasme. Il vient compléter la protection partielle apportée par les antiparasitaires externes appliqués de manière continue.

 

TOUX DE CHENIL

Maladie des collectivités, à composante mi bactérienne, mi virale, elle affecte grandement les chiots issus d'élevages. Les professionnels consciencieux devraient faire pratiquer la vaccination disponible, afin de réduire le nombre d'animaux atteints.

Par contre, c'est un vaccin généralement abandonné dans la suite du parcours vaccinal des chiens adoptés par des particuliers.